Rapport sur les prix de l'hébergement : combien on paie et où

Informations sur les sources de données:

L'ensemble des prix et classements présentés dans cette section sont basés sur des données relatives à la demande et aux prix réels payés par les clients d'Abritel - HomeAway du 1er janvier au 31 décembre 2019 en comparaison avec la même période de l'année 2018.

L'ensemble des prix et classements associés aux voyages à destination de la France sont basés sur des données relatives à la demande et aux prix réels payés par les clients du réseau Abritel - HomeAway ayant voyagé en France entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019 en comparaison avec la même période de l'année 2018 (clients d'Abritel - HomeAway exclus).

Les prix mentionnés sont indiqués en devise locale et illustrent l'évolution des devises et des tarifs associés aux locations de vacances. Tous les prix et les pourcentages sont arrondis à l'euro ou au point de pourcentage le plus proche.

Le tour du monde en 100 destinations

En comparaison avec l'année 2018, en 2019, les vacanciers français ont dépensé plus d'argent pour leurs locations de vacances dans 80 de leurs 100 destinations préférées, ils ont dépensé moins d'argent dans 16 autres destinations et ils ont payé les mêmes prix dans les 4 destinations restantes. Certaines augmentations de prix avoisinent les 20 % ou plus. Néanmoins, les prix restent globalement très compétitifs. En effet, 95 des 100 destinations favorites affichent des prix moyens de 50 euros par personne et par nuit ou moins.

Destinations pour lesquelles les vacanciers d'Abritel dépensent le plus d'argent

Après analyse des prix les plus élevés payés en 2019 pour des locations de vacances situées dans les 100 destinations internationales les plus populaires, les données d'Abritel indiquent qu'Amsterdam occupe la première place avec en moyenne 70 € par personne et par nuit, prix en hausse de 8 %.Les restrictions imposées aux hôtels et aux hébergements locatifs de courte durée dans la métropole néerlandaise ces dernières années ont contribué à faire grimper cette moyenne.

L'Espagne, éternelle favorite des vacances en famille grâce à son ensoleillement et ses plages, apparaît à quatre reprises dans le top 10 basé sur les prix moyens. La ville d'Ibiza apparaît en tête avec des prix moyens de 68 €, en hausse de 14 %. Deux autres destinations, aux Baléares, figurent également au classement : Sóller, à Majorque, avec des prix moyens de 49 €, en hausse de 8 % et Pollença avec des prix moyens de 48 €, en hausse de 6 %. On y trouve également deux destinations de Catalogne, qui attire plus de touristes français que toutes les autres régions d'Espagne. Begur affiche des prix moyens de 56 €, en hausse de 17 %, la plus importante augmentation en pourcentage de tout le top 10, et Sitges affiche des prix moyens de 53 €, en hausse de 1 %. L’Espagne a connu une légère augmentation (1 %) du nombre d'arrivées de touristes au cours des 11 premiers mois de l'année 2019, bien que les voyages depuis la France aient diminué d'un peu plus de 1 %.

En 2019, New York devait attirer un nombre record de 67 millions de visiteurs. Néanmoins, les Français ont eu la chance de payer leurs locations de vacances dans la ville en moyenne 1 % de moins tout au long l'année (66 € par personne et par nuit environ).

En 2019, le nombre de visiteurs entrants au Royaume-Uni devait atteindre 38,5 millions, ce qui représente une hausse de 2 %. En outre, Londres a vu ses prix moyens augmenter de 4 % avec des prix allant jusqu'à 50 € par personne et par nuit. En Italie, Venise affiche une hausse similaire avec des tarifs moyens de 47 € tandis qu'en Crète, Réthymnon a atteint le même niveau de prix suite à une augmentation de 12 %.

Où dormir pour 30 euros par nuit ou moins dans des destinations internationales

En 2019, les clients d'Abritel ont payé 30 € ou moins par personne et par nuit dans de nombreuses destinations. Les destinations favorites des familles se trouvent notamment en Espagne, en Italie et au Portugal, et toutes offrent d'excellentes opportunités malgré quelques hausses de prix. Un écart de 46 € par personne et par nuit apparaît entre les prix les plus élevés et les plus bas payés dans les 100 destinations les plus populaires : les vacanciers français ayant réservé une location de vacances sur Abritel auraient pu rester deux fois plus longtemps sur la Costa Blanca qu'à d'Amsterdam, qui affiche les prix les plus élevés, et ils auraient eu encore assez d'argent pour se payer des glaces et réserver des transats le long de la plage. En Espagne, Torrevieja, dans la province d'Alicante, affiche la moyenne de prix la plus basse : seulement 24 € après une hausse de 4 %. Orihuela est également très abordable : 25 € après une augmentation de 24 %, la plus forte hausse pour les destinations de cette catégorie. En revanche, Benalmádena est la seule ville à afficher une baisse de prix de 13 % et des prix moyens de 30 €. Catane, en Sicile, partage le titre de ville la moins chère avec Torrevieja, avec des tarifs moyens de 24 €, et ce malgré une baisse de 6 %. Palerme, la capitale sicilienne, affiche quant à elle une hausse de 7 % et des prix moyens de 28 €.

En 2019, le Portugal devait battre son record de 24 millions de touristes. Néanmoins, trois destinations portugaises peuvent se visiter à des prix très intéressants. A Vila Nova de Gaia, un pôle de l'industrie du vin de Porto, on paie en moyenne 25 €, prix en hausse de 10 %, et à Porto, de l'autre côté du Douro, un prix moyen de 28%, en baisse de 1 %. Plus loin, dans la capitale de Madère, Funchal, le prix moyen est de 26 €, en hausse de 8 %.

Ailleurs dans le monde, Flic en Flac, qui possède l'une des plus longues plages de l'île Maurice, on paie en moyenne 25 €, en hausse de 14 %, et Essaouira, au Maroc, conserve d'excellents résultats avec une baisse de 3 % et des prix moyens de 26 €.

Les plus importantes baisses de prix payés en 2019

Les données d'Abritel démontrent que les vacanciers français ont pu trouver de meilleurs prix qu'en 2018 dans plusieurs destinations, rendant ces escapades en dehors de l’Hexagone tant appréciées plus abordables, en particulier pour les familles. Benalmádena, sur la Costa del Sol, affiche la plus forte baisse : -13 % avec des prix moyens de 30 €, et plusieurs destinations catalanes figurent également dans cette catégorie. Cambrils affiche une baisse de 9 % et des prix moyens de 31 € et Empuriabrava affiche une baisse de 3 % et des prix moyens de 33 €. Lloret de Mar et Miami Platja, quant à elles, affichent toutes deux une baisse de 2 % et des prix moyens respectifs de 35 et 34 €. Plus loin, Le Gosier, en Guadeloupe, est devenue plus abordable pour beaucoup de vacanciers après une baisse de 7 % en 2019, portant sa moyenne à 36 €. Montréal, quant à elle, affiche une baisse de 5 % et des prix moyens de 33 € et La Saline-Les-Bains, sur l'île de la Réunion, dans l'océan Indien, affiche une baisse de 3 % et des prix moyens de 36 €.

Les plus importantes hausses de prix payés en 2019

En 2019, les prix payés par les vacanciers français ont augmenté dans 80 de leurs 100 destinations internationales favorites. Néanmoins, malgré ces augmentations, les locations de vacances dans plus de 70 % de leurs destinations préférées affichent toujours des prix moyens de 40 € par personne et par nuit ou moins. La Spezia, en Italie, affiche la plus forte hausse (+28 %) et une moyenne de 41 € et Sesimbra, au Portugal, affiche une hausse de 25 % et des prix moyens de 38 €. L'Espagne, qui a connu une autre bonne année en matière de tourisme récepteur, affiche d'autres augmentations à deux chiffres : Orihuela affiche une hausse de 24 % avec des prix moyens de 25 € et L'Ametlla de Mar affiche une hausse de 19 % et des prix moyens de 40 €. Deux sites touristiques de l'Algarve figurent également dans cette catégorie : Portimão et Lagos affichent toutes deux une hausse de 17 % et des prix moyens respectifs de 34 et 42€.

Destinations hors Hexagone préférées des vacanciers d'Abritel

D'après les données d'Abritel, en 2019, de nombreux vacanciers français ont réservé des locations de vacances près de chez eux. En effet, 9 des 10 destinations hors Hexagone du top 10 se trouvent en Europe. 7 destinations avec des prix avantageux de moins de 40 € par personne et par nuit se placent parmi les choix les plus prisés. Néanmoins, le prix n'est pas toujours le facteur essentiel lorsqu'il s'agit de choisir un hébergement. En effet, plusieurs destinations favorites affichant des prix plus élevés ont conservé leur attrait. Ces destinations incluent notamment Londres, en 3e place, avec le prix le plus élevé du classement (50 €) après une hausse de 4 %, Venise, en 5e place, avec un prix moyen de 47 € et une hausse de 4 % et Barcelone, en 6e place, avec un prix moyen de 46 €, identique à sa moyenne de 2018.

En 2019, grâce à une augmentation du nombre de visiteurs au Portugal, Lisbonne est devenue la première ville choisie par les Français quand ils voyagent hors de l’Hexagone, et ce malgré une augmentation de 3 % et un prix moyen tout de même abordables de 32 €. 2 autres destinations portugaises figurent également dans le top 10 : Albufeira, en 7e place, avec un prix moyen de 34 € et Porto, en 9e place, avec un prix moyen de 28 €, le chiffre le plus bas du classement. En plus de Barcelone, l'Espagne possède 2 autres destinations, à proximité de la frontière, dans le top 10 : Roses, en 8e place, avec un prix moyen de 36 €, malgré une hausse de 9 %, et L'Escala, en 10e place, avec un prix moyen de 35 €. Une seule destination se trouve en dehors de l'Europe : Saint-François, en Guadeloupe, en 4e position, avec un prix moyen de 38 €.

Destinations Tendance hors de l’Hexagone

En ce qui concerne leur popularité auprès des vacanciers français, les destinations peuvent souffler le chaud et le froid, et ce pour différentes raisons. Même les éternelles favorites peuvent faire l'objet d'un soudain regain d'intérêt et cela n'est pas forcément synonyme d'une hausse immédiate des prix. La liste des destinations tendance de l'année 2019, où figurent certaines des destinations hors Hexagone ayant suscité le plus vif regain d'intérêt sur Abritel, comprend à la fois de nouveaux arrivants et des favoris de longue date. En 2019, grâce à une augmentation globale du nombre de visiteurs en Espagne, Llançà a gagné 36 places et atteint la 69ème position et la ville d'Ibiza a gagné 23 places et a rejoint le top 100 à la 95ème place en raison d’un regain d’intérêt. 3 destinations favorites se trouvent en Italie : Turin a gagné 35 places et atteint la 49ème position, Ostuni, dans les Pouilles, a gagné 34 places et atteint la 70ème position et Catane, en Sicile, a gagné 30 places et se hisse en 94ème position. 3 villes de Martinique ont également grimpé dans le classement : Les Anses-d'Arlet a gagné 32 places et rejoint le top 100 à la 99ème position, et Le Vauclin et Le Marin ont toutes deux gagné 29 places et se placent respectivement en 72e et 91ème position. Carvoeiro, dans l'Algarve, est la seule destination portugaise de la liste : elle a gagné 23 places et atteint la 44ème position.

Point sur la France

Prix payés par les vacanciers français en France

Prix les plus élevés payés par les vacanciers français en France en 2019

D'après les recherches menées par Abritel, les vacanciers ont payé 50 € ou moins par personne et par nuit dans près de 95 de leurs 100 destinations nationales préférées de l'année 2019. Plusieurs des exceptions à cette règle ne sont guère surprenantes : Paris affiche un prix moyen de 62 € suite à une hausse de 7 %, de même que Lège-Cap-Ferret, en Gironde, qui affiche une hausse de 4 %. Sur la Côte d’Azur, Cannes et Sainte-Maxime affichent des prix moyens respectifs de 57 et 54 €, et Aix-en-Provence a atteint une moyenne de 51 € suite à une hausse de 9 %. La Corse a également rejoint cette catégorie avec deux destinations : Porto-Vecchio (56 €) et Zonza (50 €). Les autres destinations du top 10 où l’on trouve les prix les plus élevés sont Deauville (49 €), La Teste-de-Buch (48 €) et Biarritz (47 €).

Destinations françaises où les vacanciers nationaux ont séjourné pour 30 € ou moins par personne et par nuit en 2019

La liste des destinations où les Français ont payé 30 € ou moins montre à quel point les vacanciers français peuvent trouver de bonnes affaires lorsqu'ils séjournent en France dans des stations balnéaires et des stations de montagne familiales. Les Pyrénées figurent en tête de liste avec les 2 destinations parmi les moins coûteuses : Cauterets (24 €) et Saint-Lary-Soulan (25 €). Parmi les autres destinations en montagne affichant d'excellents résultats, trois se situent dans les Vosges : Xonrupt-Longemer (27 €), La Bresse (28 €) et Gérardmer (30 €). Villard-De-Lans, dans le massif du Vercors, affiche également un prix moyen de 27 €. Parmi les destinations côtières, Les Mathes-La Palmyre, près de Royan sur la côte atlantique, affiche la moyenne la plus basse (26 €) et Saint-Jean-De-Monts, en Vendée, affiche un prix moyen de 28 €. Trois destinations bretonnes affichent d'excellents résultats avec des prix moyens de 30 € pour chacune d'entre elles : Sarzeau, Crozon et Perros-Guirec.

Les plus importantes hausses de prix (en %) payés par les vacanciers nationaux d'Abritel en 2019

Les prix payés ont augmenté dans 86 des 100 destinations nationales favorites, ils sont restés identiques dans 4 destinations et ils ont diminué dans 10 destinations. La plupart des hausses en pourcentage constituent des augmentations à deux chiffres, mais plus de la moitié des destinations du top 100 affichent tout de même des tarifs moyens abordables de moins de 40 € par personne et par nuit. La plupart des destinations ayant enregistré les hausses les plus élevées se trouvent dans cette tranche. Wissant, sur la Côte d’Opale, affiche l'augmentation la plus importante (22 %) et un prix moyen de 35 €. Néanmoins, hormis cette destination, c'est principalement la côte atlantique qui affiche des hausses de prix importantes. Les Sables-d'Olonne, en Vendée, affiche une hausse de 20 % et un prix moyen de 37 €, Pornic, en Loire-Atlantique, affiche une hausse de 17 % et un prix moyen de 35 € et Saint-Gervais-Les-Bains, en Haute-Savoie, affiche une hausse de 16 % et un prix moyen identique. Bordeaux est la seule grande ville de cette catégorie, avec une hausse de 11 % et un prix moyen de 44 €.

Les plus importantes baisses de prix (en %) payés par les vacanciers nationaux d'Abritel-HomeAway en 2019

En 2019, les vacanciers français ont pu profiter d'excellentes opportunités dans plusieurs destinations populaires, même si la plupart des baisses de prix étaient minimes. Deux destinations corses ont enregistré certaines des plus importantes diminutions de prix: Zonza affiche une baisse de 8 % et un prix moyen de 50 € et la capitale de l'île, Ajaccio, affiche une baisse de 5 % et un prix moyen de 39 €. Anglet, dans le Pays basque, affiche une baisse de 6 % et un prix moyen de 40 €, et toutes les autres variations de prix sont moins importantes (5 % ou moins).

Destinations domestiques tendance pour les Français

En 2019, un meilleur temps estival a suscité un regain d'intérêt des vacanciers nationaux à l'égard de certaines des destinations de vacances familiales les plus populaires de France et toutes les destinations du top 10, sauf une, se trouvent en bord de mer. Malgré leur nouveau statut, ces 10 destinations ont conservé des prix moyens en dessous de 40 €. Arzon, dans le golfe du Morbihan, a enregistré la hausse la plus importante : elle a gagné 31 places et rejoint le top 100 en 89ème position. Wissant, sur la Côte d’Opale, a gagné 30 places et atteint la 82ème position et Carnac, dans le Morbihan, a gagné 26 places et atteint la 53ème position. La seule exception est Sarlat-la-Canéda, en Dordogne, qui a gagné 17 places et atteint la 31ème position.

Prix payés par les vacanciers en provenance de l'étranger dans les destinations françaises

Prix les plus élevés payés par les vacanciers en provenance de l'étranger en France en 2019

La France se démarque comme le pays le plus visité au monde depuis de nombreuses années et il semble qu'en 2019 de nombreux visiteurs internationaux ont été ravis de payer des prix relativement élevés pour séjourner dans leurs destinations de vacances préférées. Les prix ont augmenté dans 87 des 100 destinations les plus populaires, ils sont restés identiques dans 4 destinations et ils ont diminué dans 9 destinations. Saint-Tropez affiche la plus haute moyenne : 131 € par personne et par nuit, suite à une hausse de 9 %. Paris affiche des tarifs moyens de 91 € et une hausse de 17 % et Cannes affiche une hausse de 13 % et des tarifs moyens de 90 €. Deux autres destinations de la Côte d’Azur apparaissent dans le top 10 : Villefranche-sur-Mer (88 €) et Sainte-Maxime (70 €), la moyenne la moins élevée du classement. Toujours en Provence, Gordes et Saint-Rémy-de-Provence affichent des tarifs moyens respectifs de 87 et 71 €. Sur la côte atlantique, Lège-Cap-Ferret affiche une moyenne de 88 €, Beaune, dans la région viticole de la Bourgogne, affiche un prix moyen de 77 € et enregistre la plus forte hausse du top 10 (14 %), et la station de ski du Val-d'Isère rejoint cette catégorie avec une moyenne de 73 €, malgré une baisse de 4 %.

Destinations françaises où les vacanciers en provenance de l'étranger ont séjourné pour 35 € ou moins par personne et par nuit en 2019

Les données d'Abritel-HomeAway indiquent que les vacanciers internationaux ont payé 35 € ou moins uniquement dans 8 des 100 destinations les plus populaires de l'année 2019 auprès des vacanciers en provenance de l'étranger. La liste comprend à la fois des stations balnéaires et des stations de montagne familiales situées aux quatre coins du pays. Les Vosges peuvent sans conteste revendiquer le titre de la région ayant obtenu les meilleurs résultats avec les 3 destinations où les touristes étrangers ont payé le moins cher: Xonrupt-Longemer (28 €), Gérardmer (31 €) et La Bresse (32 €), malgré une hausse de 21 %. Proche de Paris et offrant peut-être une alternative plus abordable, Serris, dans l'agglomération du Val d'Europe, affiche une hausse de 12 % et un prix moyen de 33 €. La Bretagne, quant à elle, propose également certains des prix les moins élevés : Trégunc affiche une baisse de 2 % et un prix moyen de 33 €. De l'autre côté du pays, Ribeauvillé, la seule destination du classement située en Alsace, affiche un prix moyen de 34 €, en hausse de 16 %. Sur la côte de la Manche, Fécamp en Seine-Maritime affiche une hausse de 11 % et un prix moyen de 34 € et Wissant, sur la Côte d’Opale, rejoint cette catégorie avec un prix moyen de 35 €, en augmentation de 6 %.

Les plus importantes hausses de prix (en %) payés par les vacanciers d'HomeAway en provenance de l'étranger en 2019

Les touristes étrangers ont dépensé plus d'argent pour leurs locations de vacances dans 89 des destinations françaises du top 100, ils ont payé autant dans 4 destinations et ils ont dépensé moins d'argent dans 9 destinations. Néanmoins, un cinquième des prix moyens étaient inférieurs à 40 €. Il était donc possible de réaliser de bonnes affaires, moyennant quelques recherches. La plupart des prix payés indiquent des augmentations en pourcentage à deux chiffres et ces destinations se situent principalement dans l'est et le sud du pays : Châtel, en Haute-Savoie, affiche une hausse de 28 % et un prix moyen de 48 € par personne et par nuit, Bonnieux, dans le Luberon, affiche une hausse de 26 % et un prix moyen de 67 € et La Bresse, dans les Vosges, affiche une hausse de 21 % et un prix moyen de 32 €. Paris figure également parmi les destinations ayant connu les hausses les plus importantes avec une augmentation de 17 % et un prix moyen de 91 €. (en %) payés par les vacanciers de HomeAway en provenance de l'étranger en 2019

Les plus importantes baisses de prix (en %) payés par les vacanciers de HomeAway en provenance de l'étranger en 2019

En ce qui concerne les prix payés par les visiteurs en provenance de l'étranger en 2019 qui ont le plus baissé par rapport à 2018, seules 9 destinations figurent au classement et la plupart des variations de prix sont de moins de 5 %. La seule exception est Cancale, en Bretagne, qui affiche une diminution de 10 % et un prix moyen de 40 €.

Destinations françaises tendance pour les vacanciers en provenance de l'étranger

Si l'on regarde le top 100 des destinations françaises qui ont le plus gagné en popularité auprès des vacanciers en provenance de l'étranger en 2019, les 2 destinations qui ont enregistré la plus forte hausse sont situées en Normandie : Cabourg, sur la Côte Fleurie, a gagné 53 places et se place en 93ème position et Barneville-Carteret, dans le Cotentin, a gagné 49 places et rejoint le top 100 à la 99ème position. Ailleurs, le nombre croissant de touristes en provenance de l'étranger ont choisi une variété de destinations à travers tout le pays pour vivre diverses expériences : Trégunc, dans le Finistère, a gagné 35 places et atteint la 97ème position, Biscarrosse, dans les Landes, a gagné 31 places et atteint la 72ème position, Les Gets, en Haute-Savoie, a gagné 25 places et se place en 75ème position, et Amboise, dans le Val de Loire, a gagné 23 places, désormais en 42ème position.

Grands dépensiers – Qui dépense quoi et où ?

Si l'on jette un œil aux nationalités qui ont dépensé le plus d'argent pour les locations de vacances publiées sur Abritel pour des séjours en France, on constate que ce sont généralement celles qui viennent de plus loin qui paient le plus cher. Les données d'Abritel reflètent bien ce phénomène : les États-Unis apparaissent en tête de liste avec un prix moyen de 79 € par personne et par nuit, suivis par l'Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande qui affichent tous des prix moyens entre 57 et 63 €. 17 des 18 nationalités concernées par le rapport ont dépensé plus d'argent pour séjourner en France en 2019, une bonne nouvelle pour les propriétaires de locations de vacances français (seul le Portugal n'a enregistré aucun changement). Les Français eux-mêmes ont payé 5 % plus cher (en moyenne 36 € pour des séjours domestiques) et les visiteurs néo-zélandais sont à l'origine de la hausse la plus importante. Il existe un important écart de 45 € entre les vacanciers les plus dépensiers et les moins dépensiers, et certains de nos voisins européens les plus proches figurent au bas du classement. Les Espagnols ont dépensé en moyenne 34 € par personne et par nuit, suivis par les Portugais et les Polonais qui affichent des dépenses moyennes respectives de 35 et 36 €.

Combien pourriez-vous gagner ?

La demande en matière de locations de vacances en France est plus élevée que jamais, ce qui signifie que les propriétaires se trouvent dans une position idéale pour maximiser leurs revenus en louant leurs hébergements en saisonnier, même uniquement quand ils ne les occupent pas. De nombreux facteurs peuvent influer sur la somme qu'une propriété peut rapporter, par exemple la destination, le nombre de m², l'emplacement, les installations, etc. Les données d'Abritel-HomeAway révèlent le revenu moyen généré par les propriétés françaises en 2019 et elles donnent une indication de ce à quoi les propriétaires peuvent s'attendre en 2020.

Parmi les 10 moyennes les plus élevées, la plupart ont été enregistrées dans des destinations de vacances populaires aux alentours de la Méditerranée. Les propriétés situées dans le golfe de Saint-Tropez arrivent en 1ère place avec des prix moyens de 271 €. Parmi les autres destinations figurent le Pays de Grasse, le Pays de Fayence (à l’est du Var) et le Grand Pic Saint-Loup (au Nord de Montpellier) avec des prix moyens respectifs de 247, 239 et 231 €. En ce qui concerne les destinations de la côte ouest, le nord du bassin d'Arcachon affiche des tarifs moyens de 245 €, l'Alta Rocca, en Corse, affiche des tarifs moyens de 242 € et, dans les Alpes, le Val Vanoise et le Haut-Chablais affichent des tarifs moyens respectifs de 230 et 229 €.

©2020 Vrbo, société d’Expedia Group. Tous les droits sont réservés. Abritel, Vrbo, HomeAway et les logos Abritel-HomeAway ou Vrbo sont des marques commerciales ou des marques déposées de HomeAway.com, Inc. Toutes les autres marques appartiennent à leurs propriétaires respectifs.