Top 6 des destinations où partir en septembre

C'est paradoxal : les mois de juillet et d'août sont les plus attendus de l'année, et pourtant, ce sont aussi ceux qui passent le plus vite. Mais pourquoi ne pas prolonger un peu le plaisir des vacances et trouver le meilleur endroit où partir en septembre ? Dès lors, l'été indien s'offre à vous, dans des paysages magnifiques et des villes magiques, où chaque souvenir se fait inoubliable. C'est d'autant plus intéressant que partir en septembre permet également de réaliser de belles économies, la haute saison se terminant bien souvent le 31 août. Préparez vos valises, voici 6 destinations à tester après la rentrée !

En France

À la découverte de Paris

Paris se savoure en toute saison, mais s'y rendre en septembre est une bonne idée à plus d'un titre. Tout d'abord, les touristes se feront plus rares dans la capitale, vous facilitant les accès aux plus célèbres monuments (la tour Eiffel, le Louvre, les nombreux musées…). Ensuite, « l'été indien » est un classique de la rentée à Paris, tant et si bien que les températures seront très agréables. Enfin, les tarifs des visites guidées seront probablement plus doux, ce qui sera idéal pour ceux qui cherchent où partir pas cher en septembre !

Profiter du bon air de la Bretagne

Il n'est pas aisé de résister à ce bijou que constitue la ville-close de Concarneau, protégée dans des fortifications et donnant accès à l'une des plus belles baies de Bretagne. Ainsi, cette petite ville constituera une destination très sympathique pour les familles à la recherche d'un peu de bon air en septembre. Avec son port de pêche et ses plages, ses petites boutiques et ses restaurants, Concarneau est une ville d'arts et d'histoire. Les photographes adoreront se poster sur les remparts, qui offrent une vue et un panorama sur les environs à couper le souffle.

En Europe

Sous le soleil de Rome

Une location de vacances à Rome en amoureux, c'est forcément toute une histoire : celle de l'Empire, d'une part, mais aussi celle de votre couple, qui parcourt main dans la main des rues d'un autre temps. La bonne nouvelle, c'est qu'en septembre, le temps est parfait pour une promenade romaine : il y fait moins chaud que durant l'été – ce qui n'est certes pas difficile, tant les températures sont caniculaires en juillet et août. Les amateurs de football apprécieront aussi d'avoir la possibilité de se rendre au stade Olympique, pour assister à un match de la Lazio ou de l'AS Rome. Eh oui, ce privilège n'est pas accessible à ceux qui se rendent dans la ville éternelle les deux mois précédents, puisque le championnat ne reprend qu'en septembre !

Découvrir et tomber amoureux de Lisbonne

Lisbonne est une ville idéale pour un séjour au soleil après le mois d'août. Avec son port de pêche, ses petites ruelles, ses maisons colorées et ses habitants chaleureux, la capitale portugaise marque les esprits par sa simplicité, son accessibilité et sa beauté. C'est aussi une bonne option si vous cherchez où partir fin septembre début octobre, tant l'été indien se prolonge à Lisbonne…

Ailleurs dans le monde

Parcourir les terres thaïlandaises

Vous cherchez où partir en septembre en Asie ? Vous avez prévu de voyager entre amis ? La Thaïlande, et Bangkok plus précisément, devrait vous aider à vous constituer de magnifiques souvenirs. Cette ville, qui semble ne jamais dormir, offre en effet de nombreuses activités : entre la possibilité de parcourir ses ruelles à la découverte d'échoppes typiques, de quitter ses frontières pour parcourir forêts et plages majestueuses, et de tester une vie nocturne trépidante, Bangkok est une formidable raison de faire sa valise en septembre.

Vivre l'immensité de New York

Difficile de parler des destinations les plus agréables en septembre sans évoquer New York. « Big Apple » séduit en effet de nombreux voyageurs à cette période de l'année, et ce n'est pas pour rien : ciel bleu, températures agréables, quartiers moins encerclés par les touristes… les bonnes raisons ne manquent pas de traverser l'Atlantique. À conseiller aux familles qui peuvent se permettre de faire manquer quelques jours d'école à leurs enfants : l'incroyable accueil réservé aux plus jeunes aux États-Unis n'est pas une légende !