La cabane dans les arbres ou comment échapper à la frénésie du quotidien

Besoin de prendre (littéralement) de la hauteur, de changer de point de vue, de réveiller vos sens engourdis à force de stimulations, de rafraîchir corps et esprit ou de partager des plaisirs simples avec vos proches ? Quoi de mieux qu’un séjour en pleine nature, à quelques mètres de hauteur où vous troquerez la sonnerie stridente de votre réveil contre le chant des oiseaux, où le ronron des voitures laissera place au bruissement des feuilles ? Un séjour dans une cabane dans les arbres, en somme. Et pourquoi ne pas jouer le jeu jusqu’au bout et mettre au placard téléphones et tablettes, le temps d’un séjour…

La cabane dans les arbres : un concept 100 % nature

Comment ne pas se laisser séduire par ces cabanes dans les arbres, toutes plus originales les unes que les autres dans leur conception et leur forme : tantôt biscornues tantôt rectangulaires, en forme de hutte, de nid, aux murs obliques ou aux arrondis improbables ? D’autant plus que le concept sonne juste à l’heure où l’on s’inquiète de la fréquence des phénomènes climatiques et du sort des îles paradisiaques du Pacifique. Généralement sans eau courante, souvent dépourvues d’électricité et de chauffage, exploitant au maximum l’énergie solaire, ces cabanes laissent rêveur. Elles sont conçues de façon à s’adapter aux arbres qui les abritent sans couper une seule branche ! L’idée étant de vivre en harmonie avec la nature et non de tenter de la faire plier et de la dénaturer. Passer quelques nuits dans pareille construction peut être l’occasion de sensibiliser petits et grands à la beauté de la nature comme à sa fragilité. Ces cabanes, perchées à 6, 10 voire 15 mètres du sol, logées dans un écrin de nature, vous donneront l’occasion de vivre et de voyager autrement, le temps d’un séjour.

Cabanes dans les arbres pour graines d’aventuriers

Les fans de Robinson Crusoé, Tom Sawyer ou Phileas Fogg ne seront pas déçus du voyage : boussole à la main et jumelles autour du cou, ils partiront à la découverte des environs, en quête de grottes, cascades ou autres merveilles de la nature. La beauté des lieux s’y prêtant, l’imagination fera le reste. Côté sensations, les plus intrépides et les plus joueurs y trouveront également leur compte et iront jusqu’à enfiler casques et baudriers pour accéder, par une échelle de corde, un pont de singe ou une tyrolienne, à leur nid perché. En toute sécurité, bien entendu : mains courantes et filets de protection font partie de l’équipement de base des cabanes perchées. Un conseil, révisez vos cours de sciences naturelles car la simplicité et le calme des lieux risquent de chatouiller la curiosité des uns et des autres et de susciter une brouette de questions : de l’âge de l’arbre qui vous accueille au nom de l’oiseau que vous avez entendu cette nuit, en passant par le nom des champignons visibles depuis la terrasse, par le fonctionnement des toilettes sèches ou par l’absence de clous et de visses pour les esprits les plus pragmatiques.

Zoom sur l’Auvergne

Du Massif Central aux Alpes, l’Auvergne, rebaptisée région Auvergne-Rhône-Alpes, regorge d’une nature foisonnante propice à l’imaginaire et à la sérénité. Ses volcans, ses montagnes de toute taille – le charme des Monts du Lyonnais et l’authenticité des Monts du Forez d’un côté, l’imposant massif alpin de l’autre –, ses plaines et ses plateaux – la région des Dombes gorgée d’eau ou la plaine du Forez, entre autres –, en font un endroit idéal pour observer la faune et la flore. D’ailleurs, que diriez-vous d’un séjour insolite au cœur du massif alpin, dans une cabane perchée au milieu des sapins ? Un point de chute idéal pour une balade à la fraîche à l’affût des marmottes, revigorées après avoir sommeillé tout l’hiver…

Zoom sur la Normandie

Vous avez envie de grands espaces, d’air marin, de paysages grandioses et cherchez à fuir le brouhaha des villes et les contraintes trop terre-à-terre du quotidien ? La Normandie, loin des foules estivales, est une destination on ne peut plus adaptée : difficile de ne pas se laisser envoûter par les paysages « impressionnistes » du littoral, par la majesté du Mont-Saint-Michel ou par les vertigineuses gorges de la Rouvres... Et pour encore plus de poésie, la formule tête en l’air et pieds dans l’eau vaudra à elle-seule une dizaine de séances de yoga…