Pour la Saint-Valentin, pour lui déclarer votre amour, pour son anniversaire, pour lui faire plaisir ou pour vous faire plaisir... Partez en amoureux vers une destination insolite, le temps d’un week-end rien qu’à vous deux. Prenez le temps de penser à votre couple et de vous fabriquer des souvenirs qui resteront pour longtemps gravés dans votre mémoire ! Partout en Europe, les escapades romantiques et glamours sont possibles, souvent pour moins cher qu’on ne le croit ! Quelques idées de week-ends tendresse partout en Europe ? Suivez le guide !

Une nuit torride dans un igloo savoyard

Nul besoin d’aller en Laponie pour dormir dans un véritable igloo. Entre les mois de décembre et d’avril à La Plagne, dans le Massif du Mont-Blanc des « villages igloos » vous réservent un lit de glace pour deux personnes, spécialement aménagé rien que pour vous. Pour vous réchauffer, vous dégusterez une raclette ou une fondue, assis sur des peaux de bêtes dans l’igloo Restaurant.

Toutes nos destinations en Savoie

Un week-end express à Budapest

Célèbre pour ses sources thermales, Budapest ne compte pas moins de 7 bains publics, dont les plus célèbres, les bains Szechenyi sont situés au cœur du parc principal de la ville. Avec ses trois grandes piscines en plein, ce vaste complexe est très prisé durant l’été. La capitale de la Hongrie se compose des villes jumelles de Buda et de Pest que le Danube sépare et que le pont des Chaînes réunit. Inauguré un 1849, ce pont incroyablement romantique est en fait une copie, l’original ayant été dynamité pendant la dernière guerre. Que cela ne vous empêche pas de vivre votre passion en admirant le château de Buda, sentinelle immobile qui surveille inlassablement le Danube.

Toutes nos destinations à Budapest

Se perdre à deux dans les ruelles de Prague

Perdre est sans conteste l’une des capitales les plus romantiques, mais aussi les plus mystérieuses d’Europe. Ses ruelles étroites, ses églises et son château du IXe siècle donnent à la ville une atmosphère gothique et fantastique qui vous fera délicieusement frissonner ? Surnommée « la Ville aux mille tours et aux mille clochers », Prague se mire dans la rivière Vltava qu’enjambe le pont Saint-Charles, sur lequel bonimenteurs et vendeurs de souvenirs essaient d’attirer l’attention des touristes qui passent. Hélas pour eux, aujourd’hui vous n’avez d’yeux que l’un pour l’autre et le reste n’existe.

Toutes nos destinations à Prague

Escapade irlandaise à Dublin

Plus sage et plus réservée que Londres, Dublin s’affranchit de plus en plus du poids de la renommée de la capitale britannique pour afficher son propre caractère. Fondée par les navigateurs vikings qui venaient régulièrement piller et saccager les côtes de la verte Erin, Dublin la sage est le berceau de monuments de la littérature mondiale comme James Joyce, Samuel Beckett ou Oscar Wilde. Bâtie en 1191, la majestueuse cathédrale Saint-Patrick veille sur la ville et ses parcs. Ne manquez pas de faire une visite au musée National d’Irlande et au Trinity College, l’université de Dublin.

Toutes nos destinations à Dublin

Saluer la petite sirène de Copenhague

Copenhague a su rester une capitale à taille humaine où il fait bon flâner, soit au parc du Tivoli ou au marché couvert du quartier du port. Située sur l’île de Seeland, Copenhague est reliée à la Suède par un pont qui enjambe le détroit de l’Øresund. Patrie du grand écrivain Andersen, la ville lui a rendu hommage, ainsi qu’à son personnage emblématique : la Petite Sirène, avec la célèbre statue, dont la statue symbolisant l’amour inconditionnel et infini veille sur le port.

Toutes nos destinations à Copenhague

Dans les ruelles de Séville, écrasée par la chaleur

Séville, la belle Andalouse alanguie, est moins courue que Barcelone ou Madrid, mais son tempérament de feu est capable de faire tourner les têtes. Écrasée de soleil, en été, la ville cherche l’ombre des ruelles du Bario Santa Cruz, le cœur historique de la ville, qui s’étend tout près du vaisseau de pierre gothique de l’immense cathédrale au clocher arabisant qui veille sur le tombeau de Christophe Colomb, découvreur du Nouveau Monde, dont l’or a servi a façonné bien des objets exposés ici. L’alcazar témoigne du passé maure de la ville, traversée par le fleuve Guadalquivir sur lequel veille la Giralda, l’ancien minaret de la grande mosquée devenue chrétienne après la Reconquista.

Toutes nos destinations à Séville