Découvrir la Normandie en louant un gîte dans le Calvados

Le département normand du Calvados est célèbre pour son eau-de-vie de pomme du même nom. Suivez les célèbres routes du cidre à travers de jolis villages au toit de chaume au milieu de vergers de pommiers verdoyants. Visitez les villages classés du Calvados, ses centres d’artisanat et ses fêtes du cidre, sans oublier de déguster les produits locaux et d’en emporter chez soi. Caen, capitale du Calvados, abrite les ruines d’un château construit par Guillaume le Conquérant et l’abbaye où ses restes sont enterrés. Depuis Honfleur, le port des artistes, les plages de sable fin s’étendent jusqu’aux stations balnéaires de Trouville et Deauville. La célèbre tapisserie de Bayeux vaut certainement le détour, de même que les plages d’Omaha, Gold, Juno et Sword du jour J, commémorées au Mémorial, le musée de la paix, à Caen. Louer un gîte dans le Calvados est le meilleur moyen d’en découvrir l’histoire et les secrets.

Falaise et Guillaume le Conquérant

Le Calvados est le véritable berceau du roi guerrier. Avant d’être « Le Conquérant », Guillaume n’est que le « bâtard ». Il naît, à Falaise, et devient duc de Normandie, à l’âge de 7 ans seulement, lorsque son père, Robert, meurt sur le chemin du retour de Terre sainte. Les premières années de son règne sont difficiles et trois de ses tuteurs successifs sont même assassinés. Malgré l’opposition du pape Léon IX, Guillaume épouse Mathilde de Flandre en 1053, à Rouen. En 1059, le pape Nicolas II officialisa néanmoins leur union à condition que chaque époux fonde une abbaye. Mathilde fondera l’Abbaye des Dames et Guillaume l’Abbaye des Hommes, à Caen. En 1066, pour récupérer le trône d’Angleterre qui lui revenait de droit, Guillaume traverse la Manche avec une flotte de 700 navires, 10 000 hommes et 300 chevaux. L’armée normande débarque sur le sol anglais le 29 septembre 1066. Le 14 octobre 1066, Normands et Anglais se livrent un terrible duel, à Hastings. Vainqueur sur le champ de bataille, Guillaume est couronné roi d’Angleterre, le 25 décembre 1066, à l’abbaye de Westminster. Pour marcher dans les pas de ce héros normand, commencez par visiter le château de Falaise, où il est né, avant de vous rendre à Caen, capitale de son puissant Duché où se dresse le Château ducal. La forteresse médiévale abrite aujourd’hui le Musée des Beaux-Arts et le Musée de Normandie. Pendant que vous êtes là, promenez-vous dans le parc des Sculptures, une ménagerie étrange de créatures macabres. L’Abbaye aux Hommes et l’Abbaye aux Dames, construites pour apaiser le Pape, sont de véritables merveilles de l’architecture romane. À ne pas manquer ! Tissée au XIe siècle, la Tapisserie de Bayeux est longue de 70 mètres et brodée sur lin. Elle est exposée au public dans la Cathédrale de Bayeux. Elle raconte l’histoire de Guillaume le Conquérant et de son invasion de l’Angleterre, en 1066, mais c’est surtout l’une des meilleures sources d’information sur les vêtements, les armures, l’architecture, la chasse et la vie quotidienne des premiers Normands.

Plages du débarquement et les cimetières militaires de la Seconde Guerre mondiale

Le Calvados héberge Omaha, Gold, Juno et Sword, 4 des plages normandes du jour J. Utah est située dans la Manche voisine. Elles ont été le théâtre de l’opération Overlord, le 6 juin 1944. Le plus grand débarquement de l’Histoire a renversé le cours de la Seconde Guerre mondiale et marque le début de la reconquête de la Normandie, puis de la France et de toute l’Europe occidentale occupée par les Allemands. Elle a aussi eu un prix terrible en vies humaines et en destructions de villes et villages. Les marques de la guerre sont d’ailleurs encore visibles par endroits et presque toutes les villes ont leur propre musée, comme celui d’Omaha, à Saint-Laurent-sur-Mer. Une partie du port artificiel Mulberry Harbour est conservée à Arromanches, près de Gold beach et la façon dont 135 000 hommes et 20 000 véhicules y ont été débarqués est racontée dans le musée du Débarquement. Le site de Pegasus Bridge se trouve à 5 kilomètres au sud du port de Ouistreham, près de la route principale menant à Caen. Un audacieux assaut en planeur s’y est déroulé la veille du jour J. Trois colonnes marquent l’endroit où les planeurs ont atterri et on peut encore fouler le Pegasus Bridge original conservé sur le terrain du Musée consacré à cet épisode du « Jour le plus long ». Toute la côte est parsemée de cimetières militaires américains et britanniques magnifiquement entretenus. Ce sont des endroits paisibles, intimes, lumineux et fleuris qui invitent au recueillement et à la méditation. Les épitaphes qui, à la demande des familles, figurent sur certaines tombes sont particulièrement émouvantes. Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, surplombant la plage d’Omaha Beach, a été utilisé dans le film « Il faut sauver le soldat Ryan ». Passionnés d’histoire et de militaria ne manqueront pas de visiter le Mémorial de Caen, considéré comme l’un des meilleurs musées de la Seconde Guerre mondiale. Il a accueilli plus de 6 000 000 de visiteurs depuis son ouverture en 1988. Convivial pour les enfants, avec de beaux jardins, le Mémorial de Caen est une belle apothéose pour un périple basé sur les Plages du débarquement.

Les routes du fromage et du cidre

La Route du Fromage traverse des villages fromagers aussi célèbres que Livarot, Pont-L’Évêque et Camembert, situé dans l’Orne voisine. Elle commence à Livarot, cœur du pays du fromage. Le musée du fromage de Vimoutiers, de l’autre côté de la frontière, dans l’Orne, regorge d’informations sur le fromage local. On peut y voir une statue de Marie Harel, l’héroïne du camembert qui, au début du XIXe siècle, fit campagne pour faire connaître ce fromage produit dans les monastères locaux, depuis la nuit des temps. Dans sa croisade fromagère, Marie ne reculait devant rien. Elle a même envoyé des échantillons du divin produit à Napoléon. Le camembert est également célébré dans les musées du fromage de La Ferme Président et de La Maison du Camembert. Fabriqué à partir des pommes que le Calvados produit en abondance, le cidre est produit en Normandie depuis le XIIIe siècle. Ce processus de transformation du jus de pomme en une boisson pétillante et désaltérante a également donné naissance à d’autres boissons nettement plus alcoolisées : le pommeau et, surtout, le Calvados. Un parcours balisé de 40 kilomètres permet de découvrir la principale région pomicole autour de Cambremer dans le Pays d’Auge, au sud-est de Caen. Explorez des paysages pittoresques parsemés de manoirs, de maisons à colombages, de haras et de vergers de pommiers en traversant les villages de la Roque-Baignard, Druval et Victot-Pontfol, où vous pourrez visiter les caves des producteurs locaux. Depuis mars 2018, le Calvados Experience propose à Pont-L’Évêque un site de 3000 mètres carrés qui explore l’histoire du Calvados, à travers une expérience sensorielle et ludique pour toute la famille.

Honfleur

Honfleur est une ville de Basse-Normandie qui entoure un beau petit port du XVIIe siècle. Située sur l’estuaire de la Seine, au sud du Havre, cette ville côtière est aujourd’hui facilement accessible par le nouveau Pont de Normandie. Elle est surtout connue pour son vieux port pittoresque, avec ses maisons aux façades ardoisées, immortalisées de nombreuses fois par des artistes comme Gustave Courbet, Eugène Boudin, Claude Monet et Johan Jongkind, qui ont formé l’école de Honfleur, contribuant ainsi au développement du mouvement impressionniste. Le joli port et les maisons autour du Vieux Bassin sont la principale attraction de Honfleur. Ils sont restés tels que les premiers touristes les ont connus, il y a 120 ans ! Le port est toujours utilisé comme port de pêche et marina pour les bateaux de plaisance. La ville a conservé de nombreux bâtiments historiques typiques et abrite d’intéressants musées, églises et monuments.

Deauville

Station glamour du Calvados depuis le début du XXe Siècle, Deauville regorge de magnifiques résidences de l’époque. Plus de 550 bâtiments ont été classés monuments historiques. Il est possible de faire une promenade guidée autour de ces superbes villas art nouveau et baroques. Tout près, La Place Morny a été construite comme une copie de la Place de l’Étoile à Paris. Huit routes convergent vers le jardin central et les fontaines. La Place du Marché possède une halle avec une charpente en bois, construite dans les années 1920. La ville abrite également quelques grands événements équestres. Près de la piste équestre, on ne peut pas rater la magnifique Villa Strassburger que l’on peut visiter en été. Le Calvados est, en effet, une destination très populaire pour l’équitation. Connu comme le pays du cheval, le département est un des lieux de prédilection des cavaliers. De nombreux centres équestres et haras sont disséminés dans sa campagne. S’y promener à cheval est une merveilleuse façon d’admirer les magnifiques vues panoramiques, aussi bien pour les débutants que pour les cavaliers expérimentés. Les plus petits peuvent prendre part à l’aventure en empruntant les sentiers les plus charmants du Calvados, à califourchon sur un âne docile.

Retrouvez toutes nos offres de location dans le Calvados !