Louer un gîte en Dordogne : un moyen de se faire du bien !

La Dordogne possède tout ce que les voyageurs recherchent en France : de beaux châteaux, une gastronomie traditionnelle, des vignobles, des forêts et de rivières… Ses villages fortifiés, comme Beynac, La Roque-Gageac et Eymet, et ses villes adorables comme Bergerac, Brantôme, Bourdeilles et Ribérac, sont depuis longtemps fréquentés par les adeptes du tourisme vert et des vacances rurales. La Dordogne offre une variété étonnante de paysages pittoresques qui n’attendent que vous ! La Dordogne se compose de plusieurs régions distinctes. Le Périgord Noir, nommé ainsi à cause de ses forêts sombres, principalement constituées de chênes et de noyers, avec la vallée de la Vézère qui le traverse en creusant des falaises impressionnantes et de nombreuses grottes habitées depuis la nuit des temps préhistoriques. La région compte de nombreux jolis villages aux toits d’ardoises. À l’ouest se trouve le Périgord Pourpre, ainsi surnommé en raison de son terroir viticole, cette région inclut la ville de Bergerac et le sud-ouest de la Dordogne. Ses douces collines couvertes de tournesols, en font l’une des régions les plus attrayantes à visiter. Au nord, se trouve la belle région rurale du Périgord Vert, avec les villes de Nontron, Thiviers et Saint-Aulaye. Enfin, le Périgord Blanc est la région de Périgueux, et tire son nom de son terrain calcaire blanc. Plus au sud, se trouve la vallée du Lot, ses superbes villages médiévaux inchangés depuis des siècles et sa capitale, Cahors, traversée par un pont fortifié. Ses collines vallonnées abritent des domaines viticoles qui produisent des vins rouge foncé et corsés. Enfin, à l’extrême se dresse la haute vallée de la Dordogne, un plateau calcaire parsemé de petits villages perdus dans une campagne magnifique. Souillac, son chef-lieu, est connu pour son église abbatiale romane et ses grottes. C’est aussi la région de Rocamadour et son site incroyable.

Un gîte à Périgueux ?

Délicieusement provinciale, la vieille ville romaine de Périgueux est et un centre commercial important pour les produits du terroir. Les fermiers viennent en ville pour vendre leurs produits au superbe marché qui se tient les samedi et mercredi matins, au pied des dômes blanc nacré de la cathédrale byzantine de Périgueux, inspirée de la basilique Saint-Marc de Venise. De novembre à mars, le marché aux canards de la place Saint-Louis, attire les gourmets qui viennent s’y approvisionner en foies d’oie ou de canard. En décembre, l’arôme enivrant des truffes noires se répand partout, à la grande joie de gourmands.

Une location à Sorges

À 30 minutes au nord de Périgueux se trouve Sorges, capitale de la truffe en Dordogne. Son écomusée dévoile les mystères de la truffe noire du Périgord, l’or noir dont le prix au kilo tourne autour des 900 €. Ici, la truffe est partout ! Pas une préparation culinaire qui y échappe : confiture de poires et truffes, chutney de tomates vertes et truffes, moutarde truffée… Terminez votre visite par une promenade le long du Sentier des Truffières qui serpente à travers les vignes et les noyers.

Brantôme, la Venise du Périgord

Ce village romantique, situé à 30 minutes à l’ouest de Sorges, est surnommé la « Venise du Périgord ». C’est un endroit hors du temps, d’une beauté presque irréelle, avec les arches de son pont de pierre et ses pavés polis par les pas des pèlerins qui y passent depuis des siècles, sur le chemin de Saint-Jacques. Sa vaste abbaye, fondée par Charlemagne en 769, abrite des habitations troglodytes du VIIIe siècle, creusées par les moines dans les falaises.

Un grand gîte à Sarlat-la-Canéda ?

Cette superbe ville médiévale a servi de décor à bon nombre de films en costumes ou de cape et d’épée, grâce à son étonnante préservation. De la cathédrale jusqu’à la gracieuse place de la Liberté, c’est un défilé d’élégants hôtels particuliers et de terrasses de café plus accueillantes les unes que les autres. Chaque matin, le marché alimentaire se tient près de l’église gothique Sainte-Marie. N’hésitez pas à emprunter son ascenseur intérieur pour contempler un panorama à 360° sur les toits de tuiles rouges et la campagne environnante.

Voir la Grotte de Lascaux

En 1940, des adolescents ont découvert cette incroyable œuvre d’art rupestre préhistorique, en cherchant leur chien égaré. Huit ans plus tard, la grotte de Lascaux est rendue accessible aux visiteurs. Jusque dans les années 1960, 2 000 personnes défilent chaque jour pour admirer les fresques de ses parois. Dans les années 60, les premières taches de parasites apparaissaient, ce qui entraîne rapidement la fermeture de la grotte au public. Heureusement, en 1983, Lascaux II, une réplique à l’identique ouvre ses portes aux visiteurs. D’un étonnant réalisme, Lascaux II est une totale réussite technique et artistique qui arrive à faire oublier au visiteur qu’il ne contemple en fait qu’une copie de l’original. Un véritable tour de force !

Domme : tradition et art de vivre

Merveilleux exemple des villes fortifiées construites sur les hauteurs de la région vers le XIIIe siècle, Domme conserve ses remparts d’origine et son architecture à colombages. La partie haute de la ville jouit d’une vue magnifique sur la vallée de la Dordogne. Sa grotte aux stalactites et stalagmites scintillantes offre 500 mètres de galeries souterraines et d’art rupestre antique, juste sous la place du village. L’entrée se fait par la halle du marché du XVIIe siècle. La sortie se fait par un ascenseur panoramique avec vue sur la vallée.

Un gîte d’étape à La Roque-Gageac

Ce magnifique village est endormi au bord de la Dordogne. En aval de la rivière, des gabarres, ces barges traditionnelles, qui servaient à transporter les barriques de vin et de sel, fendent les eaux calmes. Montez à bord pour voir les gorges de la rivière ou embarquez dans une montgolfière pour découvrir les gorges d’en haut.

Les Jardins de Marqueyssac

Ces jardins suspendus ornementaux sont les plus beaux de Dordogne. Plantés sur un éperon rocheux, 150 000 buis, taillés à la main, dessinent des figures fantastiques. Les sentiers, éclairés à la tombée de la nuit par des milliers de bougies, serpentent à travers le labyrinthe vert jusqu’à un belvédère avec vue sur la vallée de la Dordogne en contrebas.

Monpazier

Assoupi entre les clairières ensoleillées et les châtaigneraies du sud de la Dordogne, ce village, situé à une heure de Bergerac, a été fondé en 1284 en honneur du roi Édouard Ier d’Angleterre. Pour le plus grand bonheur des flâneurs d’aujourd’hui qui se délectent de la place centrale des Cornières et des rues qui l’entoure, la bastide fait à peine 500 mètres de long sur 250 mètres de large. Impossible de s’y perdre.

Retrouvez toutes nos offres de location en Dordogne !