10 fausses idées reçues sur les chambres d’hôtes... et pourquoi vous n'en serez plus victimes

Cliché N°1: On y prend le petit-déjeuner à heure fixe et dans une salle commune

FAUX ! Même si toutes les chambre d’hôtes indiquent des limites horaires pour ce repas, il est aisé de les contourner si vous devez partir à l’aube ou si vous affectionnez les grasses matinées, à condition d’en informer l’hôte la veille. En fait, ce dernier est surtout préoccupé à vous servir des produits frais et des boissons chaudes ! Et puis pas de souci pour les moment d’intimité avec votre moitié, ils sont préservés dans les espaces privatifs de votre B&B. Mieux encore : faites-vous servir votre petit déjeuner au lit!

Cliché N°2: Il s’agit d’une solution d’hébergement au rabais

FAUX ! Moins cher, oui. Au rabais, jamais ! Face à la dimension impersonnelle de la plupart des hôtels, le service d’une chambre d’hôtes est toujours personnalisé et rivalise avec les meilleurs hôtels luxe : décoration, fleurs fraîches, en-cas et boissons à profusion (oubliez les tarifs prohibitifs du mini-bar…), wi-fi et parking gratuits et, bien sûr, petit-déjeuner inclus dans le prix de la chambre.

Cliché N°3: On y partage sa salle de bain

FAUX ! Et sa serviette aussi, tant qu’on y est ? La quasi-totalité des chambres d’hôtes répertoriées possèdent leur propre salle d’eau, pourvue de plus ou moins de confort selon l’adresse que vous choisirez. Mais une salle de bains… On est au XXIème siècle, que diable !

Cliché N°4: Les espaces privatifs sont trop restreints

FAUX ! Vos hôtes sont des experts en hospitalité : leur passion et leur intérêt est de vous aider à vous mettre à votre aise. Mais pas question pour eux de s’immiscer dans votre séjour, ils s’adapteront évidemment au degré d’intimité auquel vous aspirez. La plupart des chambres d’hôtes possèdent assez d’espaces communs pour vous isoler ou sociabiliser à votre gré. Profitez-en selon vos désirs.

Cliché N°5: Les petits-déjeuners y sont trop gras

FAUX ! Soyons clairs : le petit déjeuner demeure la pierre d’angle d’une chambre d’hôtes : il n’est pas question pour les gérants de le négliger. Légère en glucides, observant une diététique stricte ou prévenant les allergies (certaines de nos adresses sont veggie, vegan, gluten free friendly), sa préparation s’adapte idéalement à votre régime alimentaire, à condition que celui-ci soit spécifié lors de la réservation.

Cliché N°6: C’est un hébergement prisé du « troisième âge »

FAUX ! Voyons, un peu de respect ! La classe des « anciens » affectionne les chambres d’hôtes, ayant mieux compris sa philosophie d’accueil personnalisée… Mais nos statistiques (1) le montrent : près de 50 % de la clientèle chambre d’hôtes ont moins de 40 ans, attirés par le caractère unique de l’offre B&B, seule vraie alternative à la formule figée qu’est devenue l’hôtel avec ses services facturés aussi nombreux qu’inutiles.

Cliché N°7: L’environnement et la décoration sont ringards

FAUX ! Ça devient une obsession ou quoi ? Si certaines chambres d’hôtes continuent de parier sur le confort cosy et traditionnel qu’affectionnaient nos (grands-) parents, il n’en est évidemment pas de même pour toutes ! Avec un minimum de perspicacité, vous en dénicherez de très contemporaines, maisons d’architectes spacieuses et design, des lofts voire même des bateaux, dénués de babioles prenant la poussière et proposant le matériel technologique dernier cri, des lits king size et une TV haute définition.

Cliché N°8: Une formule d’hébergement peu adaptée aux voyages d’affaires

Pas si vite! Même si la formule chambre d’hôtes relève prioritairement de la destination « loisirs », nos adresses adaptent de plus en plus leur offre en se dotant d’un environnement dédié aux activités professionnelles : chambre avec bureau, connexions internet en wi-fi gratuit et photocopieurs y apparaissent. Les offres de remise en milieu de semaines, les possibilités de réservations en dernière minute et de séjours longue durée s’y multiplient.

Cliché N°9: Le service repas y est limité au petit-déjeuner

FAUX ! Trop réducteur pour être honnête : le « breakfast » du nom ne limite pas le B&B au repas du matin ! D’ailleurs les chambres d’hôtes sont aussi, souvent, des tables d’hôtes. Vos interlocuteurs ont toujours d’excellentes spécialités locales à vous faire goûter et font parfois appel à des chefs réputés pour des moments de convivialité entre gourmets. Et si vous choisissez de déjeuner en extérieur en profitant d’une météo clémente, ils vous feront même le plaisir de vous préparer un pique nique avec.

Cliché N°10: La chambre d’hôtes, c’est… juste une chambre

FAUX ! C’est clairement un ancrage pour l’aventure que constitue votre séjour. Allez, faites un pas dehors, rendez vous à l’accueil et acceptez les incalculables offres d’activités de plein air qui vous sont proposées alentour : balades urbaines ou naturelles, explorations dans la campagne ou sur la côte, dégustations de produits et vins locaux… Considérez l’hôte comme un concierge et un guide. Véritable expert et passionné de sa région, il ne vous renseignera pas seulement sur ses grandes attractions touristiques mais aussi sur les trésors patrimoniaux qu’elle recèle, les bons plans qui font basculer le simple voyage en séjour mémorable.

La prochaine fois que vous hésiterez à réserver une chambre d’hôtes, remémorez vous tous cette liste et démêlez le faux du vrai. C’est un grand classique : les clichés ont été inventés pour être mis à mal !