Les Parents Poules des vacances : plus d’un tiers des parents français comptent encore payer pour les vacances de leurs enfants tant qu’ils vivront sous leur toit

Paris, le 21 juillet 2020 – Alors que la période estivale est déjà bien entamée, Abritel s’est penché sur le comportement des familles en vacances. C’est à travers son Observatoire que l’expert des locations de vacances pour les familles révèle que 36% des parents français chouchoutent longtemps leurs enfants au point de tout payer quand ils partent en vacances ensemble, tant que ces derniers vivront encore sous leur toit… Autant dire que les « Tanguy des vacances » ont de beaux jours devant eux !

Des parents français généreux, mais jusqu’à quand ?

L’Observatoire dévoile également que 19% des parents français sont résolus à financer les vacances de leurs enfants tant que leurs moyens financiers le leur permettront. Ainsi, pour ces parents, l’âge de leurs enfants n’est pas considéré comme un critère prioritaire. Leurs enfants seront ravis de profiter de la générosité de leurs parents tant qu’ils le pourront.

Selon l’Observatoire, 9% des « parents poules », continueront à faire preuve de générosité pour les vacances de leurs enfants tant qu’ils seront étudiants, et 6% jusqu’à ce qu’ils fondent une famille.

Qu’en est-il de la « banque papa maman » à l’échelle européenne ?

Abritel constate par la même occasion que parmi les familles européennes, les parents français (36%) se montrent les plus généreux : en moyenne, 26% des parents européens interrogés se déclarent prêts à emmener leurs enfants en vacances tous frais payés jusqu’à leur départ de la maison. Si les parents allemands sont tout de même 28% à souhaiter agir ainsi, les parents britanniques ne sont en revanche que 22% !

Les critères les plus importants diffèrent d’un pays à l’autre. L’âge et la situation familiale ou professionnelle de leurs enfants pèsent plus dans d’autres pays. Ainsi, les parents britanniques sont les plus disposés à payer jusqu’à la majorité de leurs enfants (19% contre 7% des parents français) ou encore tant qu’ils seront étudiants (16% contre 9% des parents français).

Enfin, 16% des parents européens affirment souhaiter assumer financièrement la part de leurs enfants tant que ces derniers voyageront avec eux. A ce titre, les parents allemands et espagnols sont les plus généreux (20%), devant les français (15%) et très loin devant les parents britanniques, décidemment plus stricts en matière de dépenses, puisqu’ils ne sont que 7% seulement.

Timothée de Roux, Directeur Général d’Abritel commente : « Les enseignements de cette étude soulignent une forte tendance sociétale, démontrant la solidité des liens intergénérationnels en France et l’importance des moments passés en famille pendant les vacances. »

A propos de l’étude

Les données présentées dans ce rapport proviennent d’une enquête en ligne menée auprès de plus de 9 000 parents âgés de plus de 18 ans, avec des enfants de moins de 15 ans et originaires du Royaume-Uni, de France, d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie, du Portugal, des Pays-Bas, de Suède et d'Autriche. Cette enquête a été réalisée par Atomik Research en décembre 2019.

A propos de l’Observatoire des Vacances en Famille

Ce rapport fournit aux familles, aux propriétaires de locations de vacances et aux journalistes un aperçu du secteur de la location de vacances, l'objectif étant de les aider à trouver le bon hébergement au bon prix afin de rendre les vacances en famille plus appréciables. Il indique également ce que les vacanciers recherchent et attendent de leurs vacances et la manière dont les propriétaires peuvent s'adapter à ces attentes pour permettre aux familles de passer des moments inoubliables dans leurs hébergements.

Le rapport est disponible pour les marchés européens, y compris le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, le Portugal, les Pays-Bas, la Suède et l'Autriche, dans toutes les devises et langues correspondantes. Pour plus d'informations, visitez le site Web ici : www.abritel.fr/ovf