7 villes d’art et de culture d'exception en Europe

Le printemps, c’est la meilleure saison pour découvrir une ville à travers ses œuvres d’art, ses spectacles, ses trésors historiques et pour en percer la vraie personnalité.

Voici donc une sélection de destinations européennes incontournables ou plus insolites, spécialement pensée pour les amateurs d’art et de culture.

  1. Céder à la folie des musées à Madrid

    Des musées prestigieux aux galeries confidentielles, la capitale espagnole a de quoi faire rêver tous les amateurs de culture. Point de départ du parcours, le « Triangle d’or de l’art » avec le musée national du Prado, le musée d'art moderne et contemporain Reina Sofia (avec le fameux tableau « Guernica » de Picasso) et le musée Thyssen-Bornemisza, dont les collections vont du XIIIe au XXe siècle.

    Changement de décor au CaixaForum Madrid, tout proche, magnifique réhabilitation d’une ancienne centrale électrique métamorphosée aujourd’hui en espace d’exposition, lieu de concerts et d’ateliers artistiques. Une visite à Madrid ne serait pas complète sans aller rendre hommage à l’un de ses plus illustres résidents, le peintre Goya. Après la visite du Musée Goya, rendez-vous à l’Ermitage de San Antonio de la Florida où se trouve la tombe de l’artiste. Enfin, votre itinéraire passera forcément par la résidence de la famille royale, le Palacio Real en plein centre-ville.

  2. S’émerveiller à chaque pas à Florence

    Véritable musée à ciel ouvert, Florence regorge de trésors artistiques et architecturaux qui font de la cité toscane un régal pour les yeux. Par où commencer ? D’abord, la Galerie des Offices, avec son patrimoine unique d’œuvres datant de la Renaissance, puis on enchaîne avec le « David » de cinq mètres de haut sculpté par Michel-Ange à la Galleria dell'Academia. Les expositions temporaires du Palazzo Strozzi méritent également une visite ainsi que le Palazzo Pitti qui abrite la galerie Palatine, les appartements royaux et la galerie d’art moderne.

    Prenez aussi le temps de flâner tout simplement dans les rues pour faire quelques rencontres magiques, le Ponte Vecchio construit au XIVe siècle, les rameurs sur l’Arno, la cathédrale couronnée par le dôme de Brunelleschi, le campanile de Giotto et la basilique de Santa Maria Novella.

  3. Voyager dans le temps à Lyon

    La troisième ville de France est aussi une ville d’histoire et de modernité. Le musée des Confluences consacré aux sciences et à l’anthropologie a ouvert en 2014, tandis que l'ancien quartier des soyeux de la Croix-Rousse revit aux couleurs du street art. Mais les charmes de l’ancienne capitale des Gaules remontent beaucoup plus loin, comme vous le découvrirez en parcourant le Vieux Lyon, classé au patrimoine de l’Unesco, avec sa cathédrale et ses traboules (passages secrets entre les rues).

    Rendez-vous sur la colline, au temps des Romains à la basilique Notre-Dame de Fourvière (site de l’ancien forum) et au musée de la Civilisation gallo-romaine. Entre Rhône et Saône, promenez-vous à travers les époques en visitant le musée des Beaux-Arts, le plus grand hors de Paris, le musée des Tissus et le musée des Arts décoratifs. Le dimanche, faites comme les Lyonnais, allez vous balader au Marché de la Création pour dénicher une œuvre contemporaine à exposer chez vous !

  4. Suivre l’histoire en mouvement à Berlin

    Berlin est réputée pour la vitalité de sa scène alternative et artistique contemporaine, mais la capitale allemande est aussi un carrefour de l’histoire. Ici vous irez à la rencontre de l’histoire du judaïsme avec le Jüdisches Museum, la Neue Synagoge et le mémorial de l’Holocauste. Découvrez également l’histoire de la monarchie avec le Palais de Charlottenburg mais aussi l’histoire de l’art et du design, avec le musée du Bauhaus. La plupart des musées berlinois sont regroupés sur « l’île des Musées » : Altes Museum dédié à l’Antiquité, Neues Museum avec ses collections consacrées à l’Égypte, à la préhistoire et à la protohistoire, Alte Nationalgalerie consacrée à l’art du XIXe siècle, Pergamonmuseum dédié à l'archéologie et à l’art islamique, Bode Museum et ses collections d'œuvres antiques, de sculptures et d'art byzantin.

    A la limite du Mur, le Kulturforum abrite plusieurs grands musées ainsi que la salle de concert de la Philharmonie de Berlin. Impossible de quitter la ville sans marcher le long de la double rangée de pavés qui marque le circuit du Mur de Berlin.

  5. Plonger dans l’effervescence culturelle à Édimbourg

    Élégante, branchée et chargée d’histoire, la capitale écossaise est d’abord réputée pour abriter le plus grand festival artistique au monde. Même quand l’ambiance est moins survoltée, la ville ne manque pas de ressources pour vous cultiver et vous étonner. Plongez-vous dans l’histoire militaire et royale au célèbre château d’Édimbourg, qui accueille le musée national de la Guerre et au palais d’Holyroodhouse, résidence de la reine. Découvrez les chefs-d’œuvre exposés à la National Gallery of Scotland, à la National Gallery of Modern Art et à la National Portrait Gallery. Enfin, ne manquez pas de rendre hommage au célèbre écrivain écossais Sir Walter Scott au Scott Monument.

    Ne reculez pas devant les 287 marches à gravir… d’en haut vous aurez une vue magnifique sur la ville et la campagne environnante.

  6. S’émerveiller devant la beauté de Budapest

    Un voyage dans la capitale hongroise ne se limite pas à prendre des bains dans ses célèbres thermes, mais aussi à s’immerger dans son patrimoine artistique exceptionnel. Commencez par longer les rives du Danube où l’imposant bâtiment du parlement hongrois abrite les joyaux de la couronne. De là, traversez le fleuve en passant sur l’emblématique pont des Chaînes pour découvrir le magnifique château de Buda et le quartier du Château, classé au patrimoine de l’Unesco pour son architecture médiévale et baroque. Les collections du musée national hongrois raviront les amateurs d’art, d'histoire et d’archéologie. Côté contemporain, le Műcsarnok (galerie des arts) et la galerie Várfok doivent avoir une place dans votre programme, tout comme le musée des Arts décoratifs.

  7. Vivre de grandes émotions artistiques à Saint Pétersbourg

    Comme la majorité des visiteurs de la deuxième ville de Russie, vous vous précipiterez sans doute au musée de l'Ermitage, le plus vaste du pays créé en 1764 par la Grande Catherine, qui comprend également la Manufacture impériale de porcelaine. Après avoir arpenté les quelques 400 salles d’exposition dans tous les sens, une pause s'impose avant de vous attaquer au Musée russe… Il abrite la plus grande collection d’art russe au monde ! Rassurez-vous, le musée et les galeries d’art contemporain Erarta, l’étape suivante, sont moins étendus mais tout aussi dignes d’intérêt. Vous pourrez ensuite reposer vos jambes en allant au spectacle, au théâtre Mariinsky réputé pour les ballets et les opéras, ou au théâtre Alexandrinsky pour les pièces russes. Ne partez pas sans avoir visité le grandiose Palais de Peterhof, qui incarne la riposte de la Russie au Château de Versailles. Enfin, même la vodka a son musée à Saint Pétersbourg, à consommer avec modération bien sûr !