Proposer son bien à la location, un acte simple…



temoignage proprietaireRedoutant un travail fastidieux, vous ne proposez pas votre résidence secondaire à la location et pourtant comme en témoigne Yvette Loubière, la gestion en est simple et les avantages intéressants








Où se situe le logement que vous proposez à la location ?
Notre charmant deux pièces, de 32 m2 avec une belle terrasse de 15 m2, est situé au creux des Calanques de Redonne, à côté de Marseille. Ce site paradisiaque classé au patrimoine mondial de l’Unesco, accessible en voiture, offre une vue panoramique sur la Méditerranée. En moins de cinq minutes vous bénéficiez des bienfaits de la mer, de la plage et d’un grand choix de promenades dans un espace préservé.


Avez-vous acheté ce bien dans le but de le louer ?
Pas vraiment. Nous avons acheté cet appartement en 1980, nous recherchions un lieu en retrait de la ville, en contact direct avec la mer et la nature. Nous avons eu un coup de cœur pour cette maison, nous y venions régulièrement avec nos enfants, puis ils ont grandi. Même si nos séjours sont moins fréquents, nous aimons venir nous y ressourcer. Au fil du temps, les frais et les taxes ont énormément augmenté, cela nous est devenu difficile de payer les charges. Nous avons opté pour la location saisonnière, cela nous a permis de couvrir une partie des factures et surtout de garder ce bien !


Avez-vous effectué des travaux avant la mise en location de vacances ?
Oui, nous avons changé toutes les fenêtres, chaque pièce en possède une. Pour des raisons de confort et d’économie d’énergie nous avons installé des doubles vitrages et trois portes-fenêtres coulissantes dans le salon, le tout en aluminium. La salle de bain a été refaite, la baignoire transformée en douche, les rideaux, la vaisselle, le canapé ont été remplacés, etc. Ces améliorations, organisées au fur et à mesure, représentent un budget global de l’ordre de 10 000 euros.


Comment organisez-vous la logistique ?
Nous établissons nous même la gestion et l’entretien du logement. Nous tenons à être présents pour saluer et accueillir les vacanciers, faire l’inventaire avec eux, leur présenter la région. A l’issue du séjour nous nous chargeons du ménage, du changement du linge, nous vérifions que tout reste impeccable. Habitant dans la Drôme, à quelques kilomètres, cela n’est pas toujours évident. Si nous avons un contretemps les amis et la famille sont là pour nous aider. Mais la charge de travail reste raisonnable puisque nous ne louons que trois mois dans l’année environ.


Pourquoi ne sollicitez-vous pas les services d’un professionnel ?
Dans l’absolu, même si cela demande de la disponibilité, la logistique reste simple et gérable. Il suffit d’avoir un planning des arrivées et départs, de bien noter les éléments comptables dans un cahier, vérifier le bon état de l’appartement, etc. En plus nous ne pouvons pas nous permettre de payer un prestataire cela ajouterait des frais, ce qui ne serait pas cohérent, car notre objectif est de réduire la facture de ce patrimoine


Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite louer son logement ?
Proposer un espace agréable, propre et confortable, ce qui en général attire une clientèle fidèle et respectueuse des lieux. Orienter le vacancier sur les différentes attractions du site. Bien sûr, ne pas négliger que cela représente du temps mais en échange vous conservez votre maison familiale. Et, autre paramètre agréable, vous rencontrez des personnes de tous horizons, certains deviennent même des amis !

Merci à Mme Yvette Loubière, propriétaire d'un appartement à Ensuès la Redonne.


Baya Derriche, journaliste spécialisée en immobilier - Février 2012